Lundi 13 mai, MDD a eu l’honneur de rencontrer le Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018

Le monde entier connaît aujourd’hui son héroïque dévotion à sauver les femmes de l’est de son pays, victimes de violences sexuelles de guerre. 

C’est grâce à l’intervention du Dr Pol Blondiau, urologue (actif membre MDD) à l’occasion de la visite du Dr Mukwege  à « Hopital Sans Frontière » (Namur), que nous avons eu le privilège d’échanger avec lui à propos de nos missions en matière de prise en charge des fistules vésico-vaginales. 

La prise en charge des fistules irréparables par une dérivation urologique des voies urinaires a été évoquée, ce qui a suscité un vif intérêt de sa part. Le soutien psycho-sexologique des femmes blessées a également été discuté. Ce fut un moment mémorable et enrichissant. C’est un grand Médecin, à l’écoute, plein de sagesse et de connaissances qui nous a fait une forte impression.

L’asbl MDD, déjà investie en RDC, s’est engagée à offrir son aide.

Prochain rendez-vous les 13,14,15 novembre 2019 à l’occasion du 1er Congrès de la Chaire internationale Mukwege à l’Université de Liège.

Pour rappel, la Chaire Mukwege vise à développer les recherches interdisciplinaires dans le domaine des violences sexuelles à l’égard des femmes et à fédérer sur cette thématique les connaissances de différents partenaires et universités en Belgique et dans le monde.

Médecins du Désert reçoit 16.000€ grâce au CHU Walking Tour

Samedi 11 mai, 890 marcheurs ont relevé un challenge solidaire: parcourir 50km (+1200m dénivelé) en reliant les trois sites  du CHU de Liège. Un bel exemple d’engagement grâce auquel la prochaine mission de nos médecins du désert verra le jour.

Un programme sportif, convivial et familial 

Les premiers départs prenaient place entre 6h et 8h du matin, les dernières arrivées en début de soirée à ND Bruyères. Durant la journée, des animations musicales et des activités pour enfants étaient prévues (grimages, château gonflable,…). Un bar et un barbecue étaient organisés sur place.

Un évènement solidaire

MDD remercie chaleureusement le service kiné-ergo de ND Bruyères qui a organisé cette manifestation sportive au profit de 2 associations humanitaires liégeoises: Médecins du Désert & Solidarité Dogon.

Et 890 mercis aux sportifs qui ont marché pour soigner les plus démunis !

Si vous n’avez pas eu l’opportunité de participer à cette journée et que vous souhaitez contribuer à l’action de nos Médecins, il n’est pas trop tard pour effectuer un don (via notre page « soutenir MDD ») ! 

Mission « fistule » 2018

 

Ouagadougou (Burkina Faso)

 

Du 24 novembre au 10 décembre 2018

 

Contexte

Après une mission préparatoire en 2016, deux missions furent organisées en 2017 dont la dernière qui a voulu se consacrer en partie à de la chirurgie d’excellence (cas compliqués réclamant une grande expertise). 

Le contexte est particulièrement favorable à ce type d’entreprise: un milieu hospitalier privé et performant où nous avons développé une relation de confiance mutuelle.  

 

Personnes de référence sur place 

Madame Marie-Claire Traoré, directrice de l’hôpital de Schiphra; Dr Dieudonné Ouédraogo, chef du service de gynécologie. 

 

Participants MDD

Robert ANDRIANNE chirurgien urologue     Jean-Pierre LECOQ  anesthésiste     Abdour KABA anesthésiste     Pierre HONORE chirurgien viscéral   Xavier CAPELLE chirurgien gynécologue     Céline BELLEKENS gynécologue en fin de formation   Jacqueline GILLES infirmière post-op fistules     Bernadette STERPIN infirmière salle d’op    Patricia ROGIEST infirmière post-op fistules    Patricia FRANCHIMONT infirmière post-op fistules      André BRITTE, logistique « matériel » et générale    Daniel BOVY, finance et relations extérieures, Président  

 

Budget

Le budget total, incluant le voyage, l’accueil des malades avant, pendant et après l’opération, l’accueil de l’équipe MDD l’acquisition du matériel médical et des consommables a été chiffré à 25.000 €.

La Mutualité chrétienne de Liège y contribuera pour un montant de 10.000 €.

 

Objectifs poursuivis

1.  Permettre une chirurgie d’excellence en addition à la prise en charge des cas simples et plus complexes que nos collègues burkinabais maitrisent déjà très bien et qui seront aussi opérés;

2.  Asseoir la qualité des soins post-opératoires;

3. Rencontrer les sponsors actifs et potentiels à notre projet: 

– nos collègues médecins de la FNUAP qui ont observé notre action en salle d’opération et d’hospitalisation. Il s’agit du Dr  Ghilat et du Dr Nassa. La FNUAP indemnise Schiphra pour la gratuité des soins apportée à ces patientes et soutient donc le projet MDD.

– nous avons obtenu un rendez vous avec le Ministre de la Santé, le Pr Nicolas Meda, épidémiologiste et avons présenté notre action sur le site de Schiphra. Elle est très bien venue, selon lui, car le Président du Burkina, Mr Christian Kaboré, veut éradiquer la fistule obstétricale dans son pays. L’hôpital Schiphra a déjà « des étoiles chirurgicales » dans ce domaine. MDD est pressenti pour être partenaire. C’est un projet ambitieux Mère-enfant.

le Dr Xavier Capelle, expert gynécologue en échographie, a assuré une formation interactive pour ses collègues du pays à l’Université de Ouagadougou.

– la section liégeoise des Mutualités Chrétiennes est sponsor de notre action à Ouagadougou. Une délégation MC a observé notre action, guidée par notre président MDD.  La Mutuelle Chrétienne liègeoise soutient le réseau RAMS au Burkina. 

– rencontre habituelle et chaleureuse de l’Ambassadeur Belge au Burkina, Mr Lieven de la Marche.

4. Acheminer un container de matériel médical (lits, instruments ophtalmologiques et cabinet d’ophtalmologie, tables d’accouchement).

Bilan

Compte tenu de l’instabilité au sud du pays, le Dr Dieudonné a opté pour un recrutement via les réseaux sociaux : le bouche-à-oreille a bien fonctionné et l’afflux de patientes a été géré efficacement grâce au personnel  mobilisé de Schiphra.

En outre, le soutien inconditionnel de Mme la Directrice Marie-Claire Traoré a grandement contribué au succès de cette mission.

45 patientes ont été opérées de fistules obstétricales et de problèmes urinaires en 12 jours. Parmi ces cas complexes,  4 patientes ont été opérées de dérivation urétéro-sigmoidienne selon Mainz 2.

Les résultats sont très satisfaisants. Le suivi des patientes est assuré par les Dr Sanou et Dr Ouédraogo et partagé  via vidéoconférence quasi quotidiennement. Un projet de suivi plus approfondi (QoL,Complications …) sera réalisé pour les patientes dérivées selon Mainz 2 pour une publication scientifique africaine.