CHIFFRES-CLéS

Réparation de fistules vésico-vaginales
Une dizaine de missions organisées depuis 2009
Plus de 500 femmes opérées

En 2008, MDD a constitué une équipe de spécialistes intéressés à la prise en charge des fistules chez les femmes africaines. 

La fistule est une lésion qui survient le plus souvent suite à un accouchement non assisté de femmes trop jeunes, mais aussi suite à des violences imposées aux femmes pendant les combats. Elle peut également être la conséquence d’une excision mal pratiquée.
Cette lésion met en communication le vagin et/ou la vessie et/ou le rectum, rend donc la femme « impropre aux rapports sexuels » et provoque son exclusion de la communauté. Globalement, plus de 3 millions de femmes souffrent de fistules et 35.000 nouveaux cas surviennent chaque année.

Il y a deux ans, alors que j’essayais d’accoucher depuis deux jours dans mon village de brousse où il n’y a pas de docteur, on a dû fabriquer  une civière sur un vélo pour me conduire à l’hôpital de Kashobwe.
Mais mon bébé, resté coincé trop longtemps, était mort quand le docteur l’a sorti…
Je suis rentrée à la maison sans enfant, et depuis, mon urine ne s’est jamais arrêtée de couler. On m’a dit que j’avais une fistule.
Mon homme et mes amies sont partis et seule ma maman s’occupe de moi… Je suis une fistuleuse… »

Kaimba, 16 ans, "fistuleuse" guérie par l'équipe MDD